ARROU... Au Fil de l'Yerre
ARROU... Au Fil de l'Yerre

        Actualités :

CLIQUER SUR LES AFFICHES ET LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR
Info : LA SEANCE EST OFFERTE AUX - DE 14 ANS

Mardi

26 Décembre

18h30

Salle des Fêtes

vente d'huitres tous les Samedis apres-midi place de l'église

 Votre marché à Arrou Tous les samedis matin : Rue Moigneau (ancien CS)

A vos clubs !

Vous avez l’opportunité de vous promener dans le parc André GUILLAUMIN, situé derrière la Mairie et de  tester votre adresse à déjouer les pièges volontairement disposés sur les neuf trous du parcours du mini-golf;

 

Vous trouverez des bancs tout au long de votre promenade afin de vous y reposer pendant que vos partenaires joueront.

 

Venez essayer !  Vous allez bien vous amuser, en famille ou entre amis !

nouveau a arrou

 Poterie de la Vigne

 Le  Petit Lieu, Arrou

(route du Poislay)

 Atelier- Expo-vente

Cours de poterie (adultes et enfants)

Stages initiation, perfectionnement

Tous renseignements :

Site internet : Cliquer ici

ou 06 78 94 60 33

=> De nouveaux livres adulte et jeunesse disponibles à la bibliothèque. Lire la suite.

Coordonnées

Mairie d'ARROU
12 Grande Rue

28290 Arrou

 

Tél. :  02 37 97 02 13

Fax. : 02 37 97 10 28

 

mairie@commune-nouvelle-arrou.fr

 

Ouverture :

 

Lundi : de 14H00 à 17H00

Mardi : de 9H00 à 12H00

Mercredi : de 9H00 à 12H00 et de 14H00 à 17H00    

Jeudi : de 9H00 à 12H00

Vendredi : de 9H00 à 12H00 et de 14H00 à 17H00

Samedi : de 9H00 à 12H00

L’église Saint-Lubin d’Arrou

Sur la place centrale du village l’église fait face à la mairie et se distingue par la diversité de son architecture.

Elle est construite en trois parties de styles différents: roman, gothique et renaissance. La partie centrale du XIIème siècle reprend les canons de l’architecture romane avec notamment l’usage de la pierre de grison. Les deux parties latérales reprennent les influences des époques gothiques au sud et renaissance pour la tour érigée en 1647, soutenant le clocher et sa très haute et fine flèche qui brula en février 1802 et fut remplacée, faute de moyens financiers, par une construction qui manque de hauteur.

La décoration intérieure (confessionnaux, banc d’œuvre, chaire) date de la seconde moitié du XIXème siècle. La nef principale est séparée des nefs latérales par cinq piliers cylindriques et un pilier prismatique plus massif qui soutient le clocher. L’autel de style renaissance est surmonté d’un tabernacle en bois sculpté entièrement doré avec ciborium à couronne royale et panneaux à sujets. Les nombreux vitraux datent des XIX et XX siècles.

Remarquables aussi sont les grandes orgues, au nombre de deux et quarante-sept jeux enrichies de chamades (trompètes horizontales). Depuis 1873 elles n’ont eu de cesse d’évoluer grâce à la générosité de mécènes locaux et des collectivités. Une fresque, copie d’un retable flamand vient enrichir par sa douceur le mur qui soutient les grandes orgues.

Une brochure est à la disposition du public en mairie.

Christian Griveau.

l'eglise saint-lubin...suite :

Cette étude est une synthèse de divers documents, notamment :

  • « L’histoire Sommaire du Dunois, de ses Comtes et de sa capitale » par l’abbé Jean- Baptiste BORDAS, curé d’Ymonville la Grande à son décés en 1772, et qui avait été vicaire à Arrou en 1743 .
  • « Une notice sur l’Eglise d’Arrou » par l’abbé SAINSOT , curé de Terminiers, originaire d’Arrou, notice figurant aux archives du Diocèse de Chartres .
  • Le bulletin de la Société Archéologique d’Eure et Loir sur les églises du canton de Cloyes sur le Loir .
  • Des articles publiés par la Société Dunoise d’Archéologie .
  • Des articles publiés dans l’Echo d’Arrou, bulletin paroissial.
  • Un manuscrit sur l’Histoire d’Arrou, datant vraisemblablement de la fin du XIXème siècle, dont l’auteur est inconnu, mais qui pourrait être un curé ou un vicaire d’Arrou. Selon l’abbé BORDAS, l’église d’Arrou et ses revenus étaient entre les mains de ses seigneurs dans le XIIème siècle. Vers 1168, Foucaud d’Arrou, du consentement de Sufficie, sa mère, de Lizine, son épouse, de ses fils, Herbert, Jean et Rotrou, de Mélizinde, sa fille et de sa soeur Arambourge, abandonna à l’abbé et aux moines de Saint-Père de Chartres les droits qu’il avait dans cette église. L’acte de donation fut passé à Chapelle Royale où l’on avait déjà introduit les religieux de Saint Père.

Origine du nom d'Arrou :

Vers 1125, apparaît pour la première fois le nom ARRO. Selon l’abbé VILLETTE, ce nom vient du gaulois ATUR-ARUM (atura étant le nom de la rivière l’Yerre). Il signifierait donc : passage de la route antique sur l’Yerre. Puis on a trouvé successivement : ARREI vers 1135, ARRESI vers 1140, AROTUM vers 1192, ARREIS en 1209, AROU en 1643, et enfin ARROU en1736. C’est cette orthographe qui figure sur les cartes de DELISLE en 1712 et de CASSINI vers 1760.

Retrouvez la suite de l'histoire de l'église Saint-Lubin dans un document PDF à télécharger en cliquant ci-dessous: