ARROU... Au Fil de l'Yerre
ARROU... Au Fil de l'Yerre

        Actualités :

CLIQUER SUR LES AFFICHES ET LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

Concours de dessins            et de peintures  :

Tournoi de pétanque:

    à vos fourneaux !

     VENTE D'HUITRES:

      Tous les dimanches matin

       sur la place de l'église

HORAIRES D'OUVERTURE DE LA BIBLIOTHEQUE pour JUILLET et AOûT.

Votre marché à Arrou Tous les samedis matin

A vos clubs !

Vous avez l’opportunité de vous promener dans le parc André GUILLAUMIN, situé derrière la Mairie et de  tester votre adresse à déjouer les pièges volontairement disposés sur les neuf trous du parcours du mini-golf;

 

Vous trouverez des bancs tout au long de votre promenade afin de vous y reposer pendant que vos partenaires joueront.

 

Venez essayer !  Vous allez bien vous amuser, en famille ou entre amis !

nouveau a arrou

 Poterie de la Vigne

 Le  Petit Lieu, Arrou

(route du Poislay)

 Atelier- Expo-vente

Cours de poterie (adultes et enfants)

Stages initiation, perfectionnement

Tous renseignements :

Site internet : Cliquer ici

ou 06 78 94 60 33

=> De nouveaux livres adulte et jeunesse disponibles à la bibliothèque. Lire la suite.

Coordonnées

Mairie d'ARROU
12 Grande Rue

28290 Arrou

 

Tél. :  02 37 97 02 13

Fax. : 02 37 97 10 28

 

mairie@commune-nouvelle-arrou.fr

 

Ouverture :

 

Lundi : de 14H00 à 17H00

Mardi : de 9H00 à 12H00

Mercredi : de 9H00 à 12H00 et de 14H00 à 17H00    

Jeudi : de 9H00 à 12H00

Vendredi : de 9H00 à 12H00 et de 14H00 à 17H00

Samedi : de 9H00 à 12H00

Histoire d'Arrou

 

L'origine d'Arrou probablement fort ancienne se perd dans la nuit des temps. Le radical celtique "ARR" de son nom indique qu'Arrou existait au temps où les druides présidaient aux assemblées générales et rendaient la justice.

 

Tout le territoire qu'embrasse le vaste domaine d'Arrou jouissait d'une certaine notoriété dès le temps de Clovis (466 - 511) et devait son origine à d'immenses domaines dont la reine Clotilde aurait doté les moines de Saint-Père de Chartres.

 

Ces moines, en effet, paraissent y avoir possédé d'énormes revenus jusqu'en 837, revenus qui auraient été remis à l'époque aux mains des barons du Perche-Gouët, comme soutien et récompense de leur courage et de leur dévouement à repousser les invasions des hommes du Nord.

 

Ce n'est qu'à partir de l'an 1000 que l'histoire d'Arrou s'éclaircit et prend figure avec les moines et les seigneurs. En 1008 apparaît le nom de Geffroy d'Arrou (Gaufridus de Arro).

 

Parmi les plus distingués de ces seigneurs, citons Anne-Léon de Montmorency, menin du dauphin, qui, après le traité de Paris en 1773, s'est retiré à Courtalain.

 

En 1507, Pierre d'Avaugour a succédé à son père Guillaume dans les seigneuries d'Arrou Boiruffin et Courtalain. Bois Ruffin, la plus ancienne ainsi que la plus importante des seigneuries (Boscus - Ruffini en 1128) ne paraît pas avoir été le nom primitif de ce vaste domaine. Des vestiges du passé subsistent encore : une tour en ruines au profil sévère qui dresse vers le ciel sa sombre silhouette. Il semble que cette construction ait fait partie de la ceinture de châteaux forts destinés à protéger les approches du Dunois, dont Charles le Chauve avanit songé à organiser les moyens de défense, après l'invasion des Barbares en 863. Cette forteresse, élevée au XIème ou XIIème siècle, pourrait avoir remplacé une plus ancienne et moins solide élevée contre les invasions normandes.

 

Aujourd'hui les promeneurs, au milieu du calme de ces lieux, de l'isolement de ces puissants débris, se demandent pourquoi les vieux Dunois élevèrent une forteresse dans cette solitude et aussi de quels événements ces solides murailles furent les muets témoins.

 

le saviez-vous ?

Il y a fort longtemps, une des fermes située aux Puits-l’Evêque , appartenait aux propriétaires de la Grande Forest (demeure située en direction de Chapelle Royale).

L’eau de cette ferme était difficilement accessible et de mauvaise qualité. Le propriétaire d’alors décida donc d’y faire creuser un (ou deux) puits afin que ses fermiers et les bêtes puissent la consommer en toute sécurité.

Quand ce puits fut achevé, le propriétaire décida de convier l’évêque d’alors afin qu’il procède à sa bénédiction. La cérémonie fut sans nul doute, à la hauteur de l’évènement.

Ainsi nous comprenons mieux pourquoi ce hameau porte depuis le joli nom des Puits-l’Evêque !

le clocher fantome

Download

Une légende sur notre village, racontée par Christian GRIVEAU
Pensée et écrite par Christian GRIVEAU, une jolie légende sur notre clocher.
Cliquez sur le fichier" pdf "pour lire cette histoire.
Il était une fois.....
..pdf
Document Adobe Acrobat [581.1 KB]